5 oct. 2018

C'est parti pour la résidence

Anaïs Eychenne  sculpte un bloc de grès rouge sur la place depuis le 5 octobre. Rencontre le 3 novembre avant la fête des châtaignes.

Depuis le 5 octobre, Anaïs Eychenne est en résidence de sculpture à Saint Sever et troque son kalam contre un burin et un compresseur.
L’artiste hors-normes  est en effet plus connue pour ses œuvres fascinantes et son utilisation du kalamkari (technique indienne ancestrale de dessin sur tissu) au service une imagerie personnelle contemporaine qui traduit une brillante pensée scientifique.

Le bloc de grès rouge est arrivé en tracteur, sitôt la sculpture de Joël Thépault (l'artiste en résidence en 2017) déposée dans le  Jardin de sculptures de Saint Sever.

Anaïs Eychenne  a pu commencer à apprivoiser le bloc, épaulée techniquement par Pierre-Joseph Kurhajec (résidence de sculpture 2015).  Le projet de sculpture est ambitieux et l’artiste en a imaginé les moindres détails dans une maquette réalisée en argile. Sans dévoiler la surprise, la future sculpture renvoie à l’une des passions d’Anaïs,  l’ornithologie et le monde des rapaces. La sculpture sera donc plumée !

Rendez-vous pour une rencontre avec Anaïs Eychenne le samedi 3 novembre à 17h, jour de fermeture du Musée des Arts Buissonniers, avant la Fête des Châtaignes le soir à la salle des fêtes.










Aucun commentaire:

Publier un commentaire